Programmes d'éducation musicale

Cycle 3 => 6ème (programme 2016)

Télécharger
Cycle3_Enseignements-Artistiques.pdf
Document Adobe Acrobat 560.7 KB

Cycle 4 => 5ème, 4ème, 3ème (programme 2016) + Annexes

Télécharger
Cycle4_Enseignements-Artistiques.pdf
Document Adobe Acrobat 1.3 MB

Programmes d'Histoire des Arts

Histoire des Arts (programme 2015)

Télécharger
HDA_cycle_3_4.pdf
Document Adobe Acrobat 854.2 KB

Accompagnement des programmes

=> En éducation musicale

Pour le cycle 3

Pour le cycle 4

=> en Histoire des Arts

Pour le cycle 3

Pour le cycle 4

Socle commun

Socle commun (rentrée 2016)

Télécharger
Socle_commun_2015.pdf
Document Adobe Acrobat 138.1 KB

Le socle commun s'articulera en cinq domaines de formation définissant les connaissances et les compétences qui doivent être acquises à l'issue de la scolarité obligatoire :

  • les langages pour penser et communiquer ;

comprendre, s'exprimer en utilisant la langue française à l'écrit et à l'oral ;
comprendre, s'exprimer en utilisant une langue étrangère/régionale ;
comprendre, s'exprimer en utilisant les langages mathématiques, scientifiques et informatiques ;
comprendre, s'exprimer en utilisant les langages des arts et du corps.

  • les méthodes et outils pour apprendre ;
  • la formation de la personne et du citoyen ;
  • les systèmes naturels et les systèmes techniques ;
  • les représentations du monde et l'activité humaine.

Ce sont donc au total 8 composantes du socle commun (les 4 objectifs du premier domaine et les 4 autres domaines) pour lesquelles l'élève devra acquérir un niveau de maîtrise suffisant.

Compléments

Chorales scolaires, circulaire du 13-12-2016

Moyens horaires et indemnitaires dans le second degré

La circulaire n° 2015-057 du 29 avril 2015 sur les missions et obligations réglementaires de service des enseignants des établissements publics d'enseignement du second degré, prise en application des décrets n° 2014-940 et n° 2014-941 du 20 août 2014, dispose que les « heures d'éducation musicale consacrées à la chorale sont intégrées dans le service d'enseignement des enseignants qui en assurent l'animation. Chaque heure de chorale est ainsi décomptée pour sa durée effective. » Cette disposition se substitue à celles qui ont pu exister auparavant.

Les chefs d'établissement sont encouragés à soutenir le développement des projets de chant choral menés par les professeurs d'éducation musicale, en mobilisant une partie des moyens mis à leur disposition au titre de l'indemnité pour mission particulière instituée par le décret n° 2015-475 du 27 avril 2015.

La circulaire d'application (n° 2015-058 du 29 avril 2015) de ce décret, qui détaille les missions particulières ouvrant droit à indemnité, cite expressément les chorales parmi celles-ci, dans le champ des « autres missions d'intérêt pédagogique et éducatif » : « les missions qui s'inscrivent notamment dans le cadre du projet d'établissement peuvent par exemple concerner [...] l'implication dans des manifestations et rencontres liées à l'activité des chorales » ; ces missions « ont vocation, en fonction de la charge de travail effective qu'elles induisent, à ouvrir droit aux différents taux de l'indemnité. » Les chefs d'établissement peuvent ainsi reconnaître la charge et la qualité du travail choral mené par le professeur d'éducation musicale. Ils pourront s'appuyer sur l'expertise des corps d'inspection pour évaluer, dans le contexte académique, avec la précision et l'objectivité requises la charge de travail induite par la mise en œuvre du projet choral de l'établissement.

Circulaire de rentrée 2011 ( 3-6 Développer l'éducation artistique et culturelle )

Texte du 5 mai 2011 du Bulletin Officiel

 

Fondée sur le projet d'école ou d'établissement, la mise en place de projets artistiques et culturels doit contribuer à enrichir le parcours de formation artistique et culturelle suivi par chaque élève. Adossé aux enseignements obligatoires et facultatifs et construit en référence aux objectifs fixés par le socle commun de connaissances et de compétences, ce parcours se développe tout au long de la scolarité.
Il associe la rencontre et la connaissance des œuvres du patrimoine comme celles issues de la création contemporaine, le développement de pratiques artistiques dans différents domaines d'expression, la fréquentation des lieux culturels et la rencontre avec les artistes et les professionnels de la culture.
Dans cet esprit et à tous les niveaux scolaires, une attention particulière sera portée aux résidences d'artistes en milieu scolaire, dispositif amené à se développer sur l'ensemble du territoire national.

À l'école, au collège et au lycée, l'offre de pratique musicale complémentaire des enseignements continuera à se développer. Déjà largement implantées dans une majorité d'écoles et de collèges, les chorales scolaires continueront à se développer jusqu'à être proposées aux élèves dans chaque unité d'enseignement.
Les chartes départementales de développement de la pratique chorale et vocale comme les associations académiques des chorales scolaires constituent à cet égard des leviers essentiels. Les pratiques instrumentales collectives seront également encouragées sous des formes pouvant relever de l'accompagnement éducatif, des classes à horaires aménagés ou, à titre expérimental, de l'article 34 de la loi du 23 avril 2005.

Au sein du lycée rénové, les référents culture ont un rôle important à jouer pour assurer la cohérence, le suivi et la mise en œuvre de la dimension culturelle du projet d'établissement. En lien avec les référents vie lycéenne, ils contribuent notamment au développement des relations avec différents opérateurs culturels de proximité au bénéfice d'actions structurantes d'éducation artistique et culturelle.
Les Maisons des lycéens (MDL) constituent un instrument adéquat pour inciter les élèves à mettre en place, de façon autonome, et avec le soutien des autres membres de la communauté éducative, des projets fédérateurs dans les domaines culturel, artistique, sportif et humanitaire.

Le chant choral à l'école, au collège et au lycée

Texte de référence du Bulletin Officiel

du 22 septembre 2011

 

La chorale est-elle rénuménée 2 heures?

extrait du BO:

La quotité horaire de référence pour la prise en charge d'une chorale en collège ou lycée reste de deux heures/semaine. La spécificité du travail nécessaire, la fréquente multiplication des répétitions à l'approche de la fin d'année, l'organisation d'un ou plusieurs concerts publics dans un lieu professionnel extérieur et la concertation avec les professionnels associés justifient cette référence.